Dia de Muertos

Tradition culte de la culture mexicaine, la fête des morts est l’une des plus importantes du pays. Autels colorés de bouquets de fleurs et d’objets en tout genre, ici ce rituel sacré est un véritable moment de joie.

Bien différente de notre fête de la Toussaint, la fête des morts au Mexique est célébrée le 2 novembre. Préparée plusieurs jours à l’avance la fête des morts est une festive et animée. On y célèbre le retour temporaire sur terre des êtres chers. Ancienne tradition de la civilisation Aztèque, elle est depuis 2003 classée au Patrimoine Mondiale de l’Unesco. Découvrir le Mexique à cette période est donc une opportunité à ne pas manquer!


En plus d’investir d’investir les cimetières de musique et d’innombrables décorations, on dresse des autels à les maisons. On y met des photos de défunts, des cierges, de l’encens, des tête de mort en sucre et des pains de morts, une brioche traditionnelle qu’on ne trouve qu’à cette période de l’année. On y retrouve aussi beaucoup de fleurs, les zempaxuchitl, que les mexicains vont parfois cueillir eux même pour l’occasion. La touche finale sont les offrandes aux morts que l’on y laisse pour leur faire plaisir. Nourriture, alcool, tabac ou bien jouet d’enfant prennent donc place sur l’autel aux côtés des photos des défunts.


Les rues s’animent, on y voit des défilés de chars décorés, des spectacles de danse, des musiciens… On fait la fête au rythme de musiques latines enjoyées. On s’habille avec des costumes traditionnels folkloriques et on se maquille en squelette à l’effigie des morts. Au cimetière, on partage en famille un moment de recueillement sur les tombes, on y mange, on y boit et on rit. Une façon de conserver le lien avec ses ancêtres, dans la joie et la bonne humeur.

Nos articles similaires