DESTINATION AMSTERDAM

LES 8 INCONTOURNABLES

Cet hiver, decouvrez Amsterdam grace au vol direct Bastia-Amsterdam du 14 janvier 2016.

1. DECOUVRIR REMBRANDT ET VAN GOGH AU RIJKSMUSEUM

Après 10 ans, le Rijksmuseum a ré-ouvert ses portes en présence de la reine Beatrix et de milliers de spectateurs, avec fanfares, feux d'artifice. Le Rijks est un musée sur l'histoire (de l'art) des Pays-Bas, du Moyen-Age au XXème siècle. 80 pièces présentent 8 000 œuvres dans cet imposant bâtiment de 1885 de style baroque renaissance tout neuf. La Ronde de nuit de Rembrandt se trouve magistralement au bout de la Galerie d'honneur, proche de la section du Siècle d'Or néerlandais (le XVIIème) : Vermeer (La Laitière), Frans Hals (Portrait de mariage d'Isaac Abrahamsz)... Et les chef-d’œuvre ne manquent pas en peinture : La Fiancée juivede Rembrandt, Le Cygne menacé de Jan Asselijn, mais aussi en sculpture et Arts décoratifs, et en Art asiatique (porcelaines, meubles). Le musée a été réaménagé entièrement avec moins de salles et d’œuvres exposées pour privilégier l'espace. Jean-Michel Wilmotte, architecte d'intérieur, a choisi cinq nuances de gris uniforme pour mettre en valeur les œuvres présentées dans un ordre chronologique qui mélange les différentes collections d'art. Comme au Louvre, les deux cours intérieures sont recouvertes d'une verrière. Le musée est toujours traversé d'une allée centrale recouverte où les vélos peuvent passer, comme le veut la tradition.

2. FAIRE DU VELO LE LONG DES CANAUX

Pour goûter le romantisme des canaux, le must reste la croisière en bateau. Plutôt que d’embarquer avec la foule, prenez les commandes et embarquez votre moitié sur un bateau de location ou sur un canal bike, sorte de pédalo moderne et stable.

Au fil de l’eau, les beautés de la ville et les maisons à pignons datant du Siècle d’or émerveillent les amoureux . On prévoit un arrêt au 40, Oudezijds Voorburgwal pour découvrir l’insolite musée Amstelkring, « Le Bon Dieu dans le grenier », une succession de trois maisons de marchands abritant une église clandestine (à l’époque où la religion catholique était interdite) parfaitement conservée depuis le XVIIe siècle. Un rêve pour un mariage.

Vous préférez rester sur la terre ferme ? Il suffit de louer une bicyclette chez Frédéric Rent a bike pour découvrir le nez au vent les trois plus beaux canaux de la ville : Herengracht, le canal des Seigneurs et Keizersgracht, le canal de l’Empereur, où les magnifiques demeures qui les bordent, comptent parfois jusqu’à 40 pièces !

 

3. VISITER LE MUSEE VAN GOGH

Le musée Van Gogh d'Amsterdam réunit la plus grande collection d’œuvre de l'artiste : 220 tableaux, 500 esquisses et 800 lettres... La rénovation de l'intérieur du musée de 2013 a permis d'exposer plus d'éléments comme le matériel de l'artiste, sa palette avec son éventail de pigments... et les murs ont été repeints de couleurs sombres pour passer inaperçus. Dans ce musée tout neuf, vous pourrez admirer et comprendre l'évolution du peintre, et aussi mettre les tableaux dans leur contexte en les comparant à d'autres peintres du XIXème siècle exposés (Gauguin, Toulouse-Lautrec, Monet, Seurat, Signac...).

4. FLANER AU VONDELPARK

Le poumon vert d’Amsterdam, juste à côté du quartier des musées. Vondelpark est un superbe parc de 48 ha doté de beaux arbres, de petits endroits cachés et de lacs parsemés d’îlots. Un lieu de balade très agréable, où certains soirs d’été, on peut assister à des concerts gratuits ou des pièces de théâtre.

5. DEGUSTER UNE BIERE DANS UN CAFE BRUN

La mémoire d’Amsterdam au détour du comptoir. Les « cafés bruns », dont la plupart remontent au XVIIe siècle, semblent n’avoir guère changé depuis. Dans ces lieux de vie, aussi beaux que chaleureux, on y boit bière, genièvre et on peut même y manger. Les plafonds et les murs ont été brunis par des siècles de tabagie. Une patine unique qui est le signe de reconnaissance du « café brun ». 
On en trouve pas mal dans Jordaan (où l’on peut même fumer), comme le café Chris (le plus vieux d’Amsterdam, datant de 1624 !) ou le Papeneiland, superbe avec ses carreaux de Delft et ses lampes de cuivre.

6. VISITER LA MAISON D'ANNE FRANK

Il s'agit de l'établissement culturel le plus visité d'Amsterdam. Il faut dire que l'on ne peut pas ne pas être ému lorsque l'on franchit la trappe du grenier et que l'on se retrouve dans le dernier refuge de la jeune Anne et de ses parents. Le hall de la maison présente une exposition qui rend hommage aux victimes de la Shoah et prône la tolérance à l'image d'Anne Frank. La queue pourrait vous rebuter mais passer à côté de ce lieu de mémoire serait dommage. Vous pouvez réserver votre billet en ligne et sachez qu'en hiver à partir de 17h30 les queues sont moins longues.

7. SE BALADER DANS LE QUARTIER DE JORDAAN

Calme et vivant à la fois, sorte de ville dans la ville, le quartier du Jordaan occupe une place un peu à part dans le cœur des Amstellodamois. Autrefois populaire, le quartier a aujourd’hui conquit les bobos, les artistes et les étudiants. Jouxtant le nord des grands canaux (le Prinsengracht, le Keizergracht, le Herengracht et le Singel), il regorge de charme et de tranquillité bohème. Le quartier historique des 9 Straatjes (les 9 rues comprises entre le Prinsengracht, le Herengracht, la Raadhuisstraat et Leidsegracht), devrait combler les chineurs et les amateurs de petites boutiques originales.

8. TRAVERSER LE SULFUREUX "QUARTIER ROUGE"

Outre le surnom affectueux de « Venise du Nord », Amsterdam a également une réputation de ville sulfureuse. Après tout, cette ville abrite plus de 200 coffeeshops (où on ne boit pas que du café) et abrite également le Red Light District (quartier rouge), un quartier où exercent plusieurs centaines de prostitué(e)s louant des cabines visibles depuis le trottoir. Que l’on approuve ou pas ce genre de pratiques, une chose est sûre : le red light district forge l’identité de la ville.

 

Découverte / Le 10/12/2015