MANDARIN ORIENTAL PRAGUE

PRAGUE

Un ancien couvent de Prague rénové en superbe palace cosy dans le quartier bourgeois de Mala Strana.

Le Prague habituellement décrit dans la presse spécialisée est une chose : jeune, branché, abordable, bohème (et Bohémien). Mais comme toutes les villes, celle-ci a d’autres visages, comme celui de cet hôtel à mille lieues des auberges pour routards : le Mandarin Oriental.

La plupart des hôtels Mandarin sont de grands bâtiments neufs et lumineux. Celui-ci fait au contraire de son mieux pour se fondre dans le décor de la rue pavée de Mala Strana. L’hôtel regroupe plusieurs anciens bâtiments, notamment une imprimerie du 19ème siècle et un vieux monastère dominicain, dont la chapelle fait aujourd’hui office de spa – aidant ainsi le voyageur de luxe à atteindre la transcendance spirituelle à laquelle il aspire.

L’intérieur est plus convenu : aussi contemporain que possible, simple et luxueux à la fois, avec suffisamment de détails architecturaux et de meubles d’inspiration locale pour que pas oublier où vous êtes. Les salles de bains sont délicieusement décadentes et les chambres offrent pour certaines des vues imprenables sur des points d’intérêt de la ville, comme la fameux Château de Prague ; d’autres donnent sur le cloître du vieux monastère… ce qui n’est pas mal non plus.

Cerise sur le gâteau : le prix est parfaitement raisonnable pour un hôtel de luxe moderne d’une capitale européenne. Cela risque de changer quand les Tchèques se résoudront à troquer leurs couronnes contre des euros. En attendant (mais ça n’est pas prévu pour demain) l’Oriental de Prague est sans doute l'un des plus beau maillon de la chaîne Mandarin.

Mandarin Oriental Prague, Nebovidska 459/1, Mala Strana, Prague

Renseignement chez Negroni Voyages.

Photos Thomas Filippini & Mandarin Oriental.

Hôtel testé / Le 02/01/2015