RITZ CARLTON KYOTO

KYOTO

Le dernier hôtel du luxe de Kyoto est une vrai splendeur située le long de la rivière Kamo. Un palace contemporain mais fier de son héritage.

Il vient tout juste d'ouvrir et on vous en parle déjà. Il se destine à être le plus bel hôtel de Kyoto, et on peut dire que le pari est réussi. Situé sur une berge de la rivière Kamo en plein centre-ville, Ritz Carlton innaugure là un vrai palace qui conjuge luxe non ostentatoire, modernisme et tradition.

Son architecture basse -4 étages- se fond dans le décor, et son style a su parfaitement entremeler une décoration contemporaine et des éléments qui rappellent les ryokans traditionnels (matériaux, portes coulissantes, accessoires, etc)

Les finitions de l'hôtel sont vraiment sans reproches.

La chambre Kamogawa- n'est pas plus grande que les categories inferieures, mais elle dispose d'une charmante vue sur la rivière Kamo. Coïncidence, nous y étions pour la fête du Daimonji, où de gigantesque feux en forme d'idéogramme sont allumés sur cinq collines entourant la ville. Le premier feux était juste dans l'axe de notre baie vitrée. Un très bel emplacement.

La salle de bain (double vasque, baignoire et douche) est ouverte sur la chambre mais peut se cloisoner par des portes coullissante. L'espace consacré aux bagages est en revanche un peu réduit.

Au salon de thé -"sponsorisé" par Pierre Hermé- s'ajoutent deux restaurants : un japonais et un italien. Le premier, de grande qualité, est à essayer au moins une fois pour son petit déjeuner traditionnel (il faut tout de même avoir l'estomac prepare pour se reveiller avec les entrailles de poisson cru, l'omelette au hareng). Quant au restaurant italien, le chef y a un peu trop revisité son menu selon nous. Bon mais oubliable. Et cher.

Coté aménagement, et bien que l'établissement ne soit pas très grand, on trouve quand même un joli spa au sous-sol pourvu d'une piscine à debordement dont la baie vitrée donne sur la cascade de l'hôtel. Bonnet de bain obligatoire (sic).

Et le service ? Au petit soin. Ritz Carlton a mis la barre haut dans la reconnaissance client tout au long du séjour. Certains membres du personnel parlent d'ailleurs français ; assez rare au Japon pour être souligné, et très utile dans un pays où même les anglophones ne sont pas facile à trouver. Ils sont assez nombreux a avoir été formé à Lausanne.

Et le prix ? Elevé. Le prix de l'exclusivité et surtout de la nouveauté. Lot de consolation, certains ryokan de luxe sont nettement plus cher -le Hoshinoya par exemple-.

The Ritz Carlton Kyoto - Kamogawa Nijo-Ohashi Hotori, Nakagyo-ku, Kyoto
Chambre à partir de 599€* la nuit (taxes incluses) chez Negroni Voyages. 

Renseignement par téléphone ou dans un de nos points de vente.

*Exemple de prix au 16/10/14, pour un départ au 17/12/14. Offre EXP ou TEL H2O. Sous réserve de disponibilité.

Hôtel testé / Le 16/10/2014